Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

"Flâneries"

La lune observe sagement les créatures de l'Esprit Nuit, fouler le bedon de Mère l'Île. Le Hibou hulule à battements réguliers, métronome du coeur de la forêt. Herbes et feuilles murmurent et soupirent, en amoureuses nées. A chaque promeneurs égarés, elles dispensent leurs émois contre leurs mollets. Et déjà, elles se gorgent d'émotion, pour qu'à l'aube, les fées cueillent leur rosée. Flot gazouille presque à chaque fois que ses petons froissent la mousse. Que cette sensation de douces chatouilles est délectable. Inédite ! Gambadant, sans crainte de l'obscurité, la sirène s'émerveille des petits rien que ce monde lui a caché. Là, une fleur aux corolles chatoyantes; Ici, une chenille qui fume et grignote un champignon. Le Bois Joli, ne se contente pas de simplement l'être. Il hume bon, d'odeurs incongrues, inconnues à ses sens : humus et pluie, bois détrempé et fleurs en bosquet... Son iode est si loin qu'elle l'a presque oubliée. Toute émou…

Derniers articles

" Carne "

"Je ne suis Personne"